Notre histoire

Créé en mars 1982 et conçu à l’origine comme un lieu de vie en ville pour ne pas séparer les jeunes de leur milieu, le foyer les Gavroches est devenu une maison d’enfants à caractère social (MECS) sous l’égide de l’association Devenir en 1984. Il accueille à l’époque 7 garçons de 10 à 18 ans dans un pavillon à Neuilly-sur-Marne. Le directeur vit sur place et est secondé par un éducateur et une maîtresse de maison.
En 1988, le premier appartement partagé du Service de suite s’ouvre à proximité du foyer pour 3 garçons jeunes majeurs afin de préparer les jeunes du foyer à l’autonomie. Les trois premiers studios qui prolongent le travail entrepris en appartement voient le jour progressivement à partir de 1990. Un éducateur prend en charge ce service.

En 1993, le foyer les Marmousets est créé à proximité du premier foyer. Un couple éducatif vit sur place et prend en charge 6 garçons et filles de 10 à 14 ans, puis jusqu’à 17 ans quelques années plus tard.
En 1995, le Service de suite accroît sa capacité d’accueil et devient mixte. 2 nouveaux appartements partagés sont créés, un pour 3 filles et l’autre pour 3 garçons. Parallèlement, 3 nouveaux studios autonomes sont loués.
En 1997, 6 nouveaux studios s’ouvriront, suivis de 6 autres en 1999, portant la capacité d’accueil à 27 jeunes.
En 2000, le Service d’accueil individuel renforcé (Air) est créé pour prendre en charge 3 jeunes en grande difficulté par deux éducateurs.
En 2001, le foyer les Gavroches s’agrandit par l’achat d’un pavillon mitoyen. Suite au départ du couple éducatif du foyer les Marmousets, l’association Devenir crée un pôle Internat regroupant les deux foyers.
En 2004, le Service d’accueil individuel renforcé est réorganisé au sein du Service de suite.
En octobre 2006, l’association ouvre un Service d’accueil d’urgence et d’orientation (SAUO) de 13 places pour des garçons de 12 à 18 ans.
La même année, afin de diversifier l’offre de prise en charge, le foyer les Gavroches crée un appartement d’apprentissage à l’autonomie de 4 places afin de préparer les jeunes de 16-17 ans au passage au Service de suite.
En 2009, l’ASE sollicite le Service de suite pour monter rapidement un projet d’accueil de 4 mineurs isolés étrangers en appartements partagés et studios portant le nombre de places à 37 jeunes. Parallèlement, la capacité de l’internat est portée de 28 à 31 jeunes.
En 2016, 15 places d’accueil de Jeunes majeurs disparaissent au profit de la création d’un service d’accueil de jour de 44 places pour travailler l’insertion des jeunes placées en famille d’accueil du département.
En juin 2017, le SAUO augmente sa capacité d’accueil de 12 à 16 places.
En 2018, l’ASE demande à toutes les MECS du département la baisse de 5 places d’accueil au profit de 30 places de placement à domicile : ADOPHÉ.

Actuellement, l’ensemble des trois structures de l’association Devenir – MECS, Service de suite et SAUO- prend en charge 138 jeunes dans des lieux d’hébergements éclatés sur la même commune mais proches géographiquement. 97 salariés, représentants 93,90 ETP, participent à la prise en charge de ces jeunes, 64 dans le champ éducatif et 33 dans celui de l’encadrement ou des services administratifs et techniques.